M comme Moi en Elle

Je suis un fils de manouche,

Toi tu sais ce qui me touche,

J’ai vu tes lumières,

Elles étaient bleues,

Elles étaient feu,

Ton ciel a ébloui mes yeux,

Comme j’aime te traverser,

M’appesantir au fond de toi,

C’est là que j’ai bien chaud,

Aussi souvent très froid,

Et si je ne parle pas ta langue,

Ne comprends pas tes mots,

Dans ta nuit où je tangue,

Je sais prendre tes cadeaux,

Ton peuple m’a accueilli,

Ses yeux, ses mains et ses manies,

Je lui parle de mon pays,

De la ville dans laquelle je vis,

Mais elle,

Elle n’est pas comme toi,

Elle qui se la pète,

Avec sa Tour Eiffel,

Même si je conviens,

Qu’elle est très belle,

Dans tes rues, dans ton château,

Dans tes pubs, dans ton métro,

Près de ton grand ruisseau,

Sur ta colline là, tout là haut,

Je m’y sens bien, J’y suis très beau.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s