Jazzy Bath

Un p’tit bain et du jazz pour oublier c’temps naze, ce temps dégueulasse, qui fouette, qui nous lasse, qui use et bouffe les essuie-glaces. À des Miles Davis away de la nuit, du froid et de tout ce qui ne veut pas crever, c’est dans la mousse, ce duvet, cette housse que j’écoute des trompettes, plus l’âge des canards, plus l’âge des pouêt-pouêts, j’reste digne dans ma fête.

Contre l’hiver qui traverse mes terres, comme un cold train pachyderme qui percute et traverse l’épiderme, y’a le saxo de Coltrane, celui qui apaise dans le bain moussant, celui qui tue la haine chemin faisant. Outre Mister « Trane », des quartets, des quintets, toujours en pleine fête, aucune note désuète, j’apprends par cœur Charlie et son alto, j’oublie le boulot, tue tous les salauds, j’suis bien dans mon eau.

C’est pas le fond de la piscine et la tasse tchin-tchin de Serge et d’Isabelle, moi je j’y sens moins frêle dans mon marine ciel. Mais c’est vrai que comme pour Morrison, le bain nous cercueillerait bien, partir sans orgueil, juste un petit klaxon, pour qu’ les morts y sonnent comme le dit « Souchonne ».

Mais avant de mourir, encore un peu de jazz, toujours de la mousse, et son érotisme, ses coutumes, ses us, un p’tit Charles Mingus, pour atteindre l’art, tendre vers Reinhardt, ses huit doigts magiques, les miens au complet mais vieux, fripés, tragiques. Faudrait quitter l’eau tiède d’autant qu’elle devient froide, ou rajouter d’l’eau chaude, juste un petit jet, pour la thérapie ou pour l’cachet Baker qui s’amène à l’heure. Ou ce bon vieux Vian, ou bien du trombone, et puis du piano, celui qui résonne, celui d’Ellington, avant d’y revenir à cet hiver long, à cette saison con, à cette terre qui n’tourne pas rond.

On se sent bien con quand les notes partent dans l’siphon.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s