Comme un pied de femme

Rechante et fais-moi danser

Rechante, fais-moi oublier

Ces passages avides

Y’a ces hommes moches sans sourire

Dans les miroirs d’mes empires

Ces impasses turpides

Au bout, aucune île

Simplement le contact

Du béton de ces murs…

…Sur la peau

T’es froid comme un pied de femme

T’es las, elles sont où tes flammes ?

On n’a jamais vu un soleil aussi peu à l’aise

Rechante et fais-moi danser

Rechante, fais-moi oublier

Les incertitudes

Mes regards perchés

Mes ingratitudes

La dureté, la dureté

Rayonne, je t’abriterai

Fredonne, et je sifflerai

Simplement un peu d’tact

Oui vas-y, tes brûlures

…Sous la peau

T’es froid comme un pied de femme

T’es las, elles sont où tes flammes ?

On n’a jamais vu un soleil aussi peu à l’aise

Rechante et fais-moi danser

Rechante, fais-moi oublier

Reviens mon feu

Reparle mon vieux

Sors de tes nuages

Je t’en prie sois moins sage

On n’a jamais vu un soleil aussi peu à l’aise

Elles sont où tes braises ?

Simplement un peu d’tact,

Oui vas-y, ta carrure…

…Dans ma peau

T’es froid comme un pied de femme

T’es pas là ; Et mon âme ?

On n’a jamais vu un soleil si près d’la falaise

Rechante, grogne, fais-moi valser

Rechante, cogne, fais-moi rêver

On n’a jamais vu un soleil aussi peu à l’aise

On n’a jamais vu un soleil aussi peu à l’aise

On n’a jamais vu un soleil aussi peu à l’aise

Publicités

Une réflexion sur “Comme un pied de femme

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s