Si malgré tout tu te pointais

Fille,

Tu me connais pas, fille tu n’existes pas. Fille tu ne dois pas arriver, nous ne devons jamais nous rencontrer. Ma fille, si malgré tout tu te pointais, tu ne serais pas l’aînée, il y a ce beau garçon qui t’a devancée.

Si un jour arrive ton joli nez troussé, que tu me donnes à croquer tes avant-bras potelés, si un jour tes yeux croisent les miens, si tes joues fruitées embrassent mes lèvres, ta grâce assassine sonnera ma fin.

Si malgré tout tu te pointais, sache que les délires de princesse je ne m’y adonne pas, mais fille pour toi, je ferais de tous les hommes des princes ou des rois. Oh bien sûr, ne te fie pas à moi, oh bien sûr dans la bouche des femmes je suis un scélérat, oh ma fille de toute façon, je ne tiendrai pas debout longtemps, ton enivrante délicatesse aura pour sûr raison de moi. Je te le dis, je te l’annonce, je mourrai à tes dix ans, je ne pourrai pas tenir longtemps. Je ne supporterais pas que ton charme pur se souille à mesure qu’il quitte son écrin de jeunesse. Il le saura, me comprendra et me tuera tant qu’il est chaste, lucide, et franc. Au fil de tes jeunes années, par des mouvements élégants, tu me poignarderas à coup de sourires, je ne chercherai pas à les parer, mon cœur est préparé. Rassure-toi, j’emporterai avec moi ce que la vie fait de plus beau.

En attendant que ta beauté me flingue, je fleurirai tes jours, et mon visage comme pointé vers le soleil prendra toute la chaleur de ta lumière. Je t’aimerai tant, je coifferai tes cheveux de feu, te dessinerai ces princesses neuneu, je gommerai mes préjugés, peindrai notre éphémère réalité.

Et puis tes jupes qui tournent, ta blondeur frisée, tes chants ascendants, tes yeux rieurs, un peu moqueurs, tes charmes fous accompliront leur œuvre.

Une fois mort tu me découvriras, tu m’apprendras, et sur un malentendu tu pourrais même m’aimer mieux que ces femmes, là. Etre tué par toi sera délicieux, être aimé de toi est un rêve prétentieux.

Mais fille, tu me connais pas, fille tu n’existes pas.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s