Eléments de langage

Alors nous y voilà ! Au rayon des tics, des tocs, des tac tac et des expressions à la mode, on s’en sort encore mal…

giphy

Puisque qu’on est désormais tous convertis à la religion « Communication » en entreprise, entre amis et même en famille, oui la « communication », mélange de « commun » et de « communion » (non, non, vérifie ! c’est pas tout à fait pareil), et aussi de « caca »,

il nous faut nous nantir du bon bagage du pèlerin ou du berger des plaines, pourtant sursaturées de stimulations, puis de l’arbalète qui fait mouche (non pas qu’elle sait imiter la mouche, c’est juste qu’elle atteint sa cible, faites un léger effort s’il vous plait).

En un mot, il nous incombe partout, tout le temps, de conduire les moutons à coup de « Just do It », là où nous voulons les soumettre… il nous faut :

des éléments de langage….

Putain ! Punaise !, Zarma ! Zut ! Des éléments de langage ! Comprenez-vous ?! Imaginez-vous ? Nos ancêtres ont pratiqué et perfectionné la communication orale, visuelle, par signe ou tactile pour nous mener là, 200 000 ans après (enfin à 5 mois près hein, je ne suis pas expert), et on se contente en 2017 de proposer à son boss, ou de réclamer à des agences qui prennent 200 € de l’heure (enfin à 5 € près hein, je ne suis pas expert non plus), des éléments de langages.

Anne-Laure, mon assistante (ouais je sais, ça va pas trop mal les affaires en ce moment et toi ?), me signale dans l’oreillette que la communication par signe et tactile, et certaines communications orales, sont même bien plus anciennes que ça mais, là et maintenant, ce n’est pas le propos.

giphy-1

Ah si, tu t’attardes un peu quand même ?

Bon, des éléments de langage, quoi ! Non mais c’est trop trop primaire et facile ça, je connais au moins trois types de personnes qui peuvent en fournir sans souffrance, moi, des éléments de langage :

  • Tout enfant de moins de 3 ans,
  • Ma grand-mère,
  • Tout mec enivré qui enterre sa vie de garçon (ce qu’il ne sait pas c’est que le mariage ne va pas arranger sa communication) ou qui ne l’enterre d’ailleurs pas.

Non mais c’est quoi des éléments de langage ? Un « Areuh » ? Un rot ? Un mec bourré qui lance des mots aussi approximatifs que ses idées, charge à l’interlocuteur de les mettre dans le bon ordre, sont-ce des éléments de langage ? Tu kiffes le sont-ce hein !? Ah non, t’attends la suite du blow job !

Vous savez quoi ? On vaut mieux que ça ! Alors patron, je te parle et te dis : « moi je ne t’offre pas de simples éléments de langage patron (si tu sais pas que t’es le patron… ah si tu sais, t’as une érection !), je t’offre, je t’offre, je t’offre… le langage, le vrai, le beau, l’arrangé, l’ordonné, le sujet-verbe-complément d’objet direct ou même indirect qui s’accorde s’il est placé devant l’auxiliaire… de puériculture de ceux qui, de 0 à 3 ans, se contentent de fournir de pauvres éléments de langage, des échantillons en somme » !

Oui, je t’offre mieux. Ben oui, car faire tel un primate des « Ouh ouh ouh ! » en se grattant les… aisselles (genre j’allais écrire couilles, moi le raffiné) ne me satisfait pas, c’est trop éléments de langage. Moi patron, pour tes discours, ta communication, ton rayonnement (beurk !), je t’offre LE langage, celui qui n’existe plus, un héritier dandy de la vieille langue et même de la ponctuation. Enfin pas trop de ponctuation quand même, y’a des champions du monde pour ça !

  • Ceux qui disent : « d’ailleurs tu sais que je l’ai niquée Anne-Laure, entre parenthèses ». Ah ouais tu l’as niquée c’est cool, mais entre parenthèses et où ? Parce que tu sais que je situe bien Parenthèses moi, c’est dans le 44 c’est ça ? Et elle était bonne au moins Anne –tiret du six– Laure ?  Tu sais que c’est mon assistante (ouais je sais, ça va pas trop mal les affaires en ce moment et toi ?).

Lui : j’appuie sur «CTRL X », je le coupe.

  • Ceux qui disent : « Alors j’ai déboulé dans le bureau de mon manager et j’ai demandé une augmentation, point barre »… point barre c’est quoi ? C’est ça : « . / », c’est du morse?  Ah non c’est « entrée » + « espace » sur le clavier ! Mais t’as une machine à écrire quand tu vas demander une augmentation, toi ?

Franchement, entre nous, « Entrée » + « Espace », c’est un grand enfant rêveur le clavier quand même ! Eh oh, le clavier, faut grandir, choisis un vrai métier ! Non, ne me dis pas que « Contrôle » + « Espace » existe, non non non, n’insiste pas, j’entends pas, j’ai les oreilles bouchées,  je ne [au ralenti ou en deuxième lecture, le lecteur remarque la pratique de la négation], t’entends vraiment pas, tu m’ennuies là ! Bosse et trouve un vrai (blow) job !

  • Ceux qui disent : « Elle est sympa sa nana mais elle est pas vraiment d’ici, entre guillemets». Excuse-moi mais les guillemets tu les mets où ? à « ici » ou à « vraiment », non parce que moi je les mettrais volontiers dans ton cul les guillemets, ça te ferait des papillons qui pourraient remonter jusqu’à ton cerveau. Et en plus tu n’as pas fait la négation : elle n’est pas vraiment d’ici, ducon ! Après tout ça ne revalorisait rien !

Lui : j’appuie sur « SUPPR».

  • Et il y’a celle qui dit « dégage, point final, prends tes affaires, tu m’emmerdes». Et là, bah faut pas être trop rigide de la virgule ni trop tatillon même si c’est tentant de rétorquer : « quand tu dis point final, faut rien rajouter derrière, sinon, ce n’est pas un point final, tout au plus un point-virgule et… « Ta gueule ! point final . Voilà qui est clair, elle a scratché le système.

Bref, tout ça pour dire que, certes je veux bien être dans la com’ patron, mais que j’offre mieux que des éléments de langage car  :

je ne sais pas fournir ces putain d’éléments de langage,

j’ai découvert le SMS après l’adolescence alors je ne sais que fournir du langage littéral, pas ces choses, ces éléments morcelés de langage pour draguer le client. On s’est pas emmerdé à sortir des grottes pour parler le même langage que les bêtes qu’on bouffe, si ?

«Bon, si t’insistes patron avec tes éléments de langage, tes échantillons, tes balbutiements, tes opérations séduction,  je t’offre un revival, un retour à l’essentiel, à l’efficace, un truc de grotte mais un truc classe de grotte (ne contracte pas les deux mots sinon ça fait crotte !)… je t’offre, je t’offre, je t’offre le meilleur élément de langage possible depuis de nombreuses années, celui qui s’est diversifié, multiplié, celui qui ne laisse pas de place à l’ambiguïté, le fils de la syntaxe désargentée, un accélérateur de l’affirmation, un pilier de l’allégation, un gardien de la négation, un fidèle des expressions et des sentiments  : je t’offre… le Smiley !

smiley

Je ne vois pas d’autre meilleur langage pour séduire, s’il doit être débité en éléments de lui. Sinon autant ne rien dire au client, plutôt agir » :

giphy (2).gif

Pas mieux !

[Entrée] + [Espace] + [Échap]

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s